facebook

linkedin

youtube

instagram

fren
Mon panier
Aucun article
>
logo-frenchtouch-oceanclub.fr
» » [NEWS] - Solo Guy Cotten Concarneau 2020
mardi 01 septembre 2020

# SOLO GUY COTTEN

La solo Guy Cotten qui s’est achevée ce week-end à Concarneau signait un retour attendu à la compétition pour le skipper de French Touch Oceans Club qui a savouré cette belle course dans des conditions estivales et vraiment intéressantes. Chaleur, beau temps, belle mer, du vent varié à souhait, un orage la deuxième nuit et des forts coefficients ont offert aux figaristes un terrain de jeu exceptionnel. Tous les ingrédients étaient réunis pour une régate ultra qualitative.

 

« J’ai pris un départ plutôt moyen mais placé du bon côté. Jusqu’à Penmarch je n’étais pas super à l’aise en vitesse et je perdais tous mes duels. J’ai vite identifié que je trainais des algues dont je n’arrivais pas à me débarrasser mais je suis resté serein. Dans la baie d’Audierne un nouvel épisode d’algues m’a contraint à manœuvrer et je me suis retrouvé du mauvais côté de l’option, mais une fois encore, je ne me suis pas inquiété car je savais que la pression allait revenir par derrière et que je saurais en tirer profit le moment venu. Je suis alors bien revenu dans le match. J’ai abordé le passage de Belle île dans le paquet de tête et une micro option d’une centaine de mètres m’a coûté un peu cher, il fallait être plus à la côte. Sur la dernière partie j’allais plutôt vite donc j’ai repris plusieurs places et j’ai bien abordé la dernière partie de course avec le thermique qui s’estinstalléaupassagedesGlénans. Aufinal,jeréduisl’écartdetempsà10minutes avec le premier »

 

« Le plateau est de plus en plus homogène, tout le monde a trouvé les manettes du Figaro 3. J’ai mis un peu de temps à retrouver mes marques par rapport à la confrontation directe avec les autres, mais les automatismes sont vites revenus. Je suis satisfait de la manière dont je perçois les choses, je juge les tâches à accomplir une par une, par tronçon, avec l’idée que l’on peut ne pas réussir à 100 % une tâche mais se projeter tout de suite sur les opportunités qu’offrent la suivante. 
Je suis content, tout va dans le bon sens. Je navigue serein, je ne laisse pas le stress s’installer et le plaisir de naviguer et de régater est plus palpable. C’est tout « Benef » !! 

Eric termine 7ème de cette Solo Guy Cotten en ayant finalement réduit l’écart au premier à 10 minutes. De bonne augure pour le skipper qui abordait cette course comme une première étape de Solitaire du Figaro, qui rappelons-le est une course au temps cumulé. Rendez-vous le 30 août en baie de Saint -Brieuc pour le départ de la reine des solitaires !!

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter