facebook

linkedin

youtube

instagram

fren
Mon panier
Aucun article
>
logo-frenchtouch-oceanclub.fr
» » [NEWS] - La Grande kermesse d’Aurigny
jeudi 27 août 2020

#ETAPE3 : LA Grande kermesse d’aurigny

Mi-juin, c’est la saison des fêtes d’écoles, et, la 3ème étape de la Solitaire URGO LE FIGARO s’était portée volontaire pour tenir le stand du chamboule-tout. Le passage à niveau d’Aurigny a créé des écarts incroyables et envoyé valdinguer le classement général. Les cartes sont redistribuées et sur ce coup de poker plutôt perdant, Eric a limité la casse et reste tout de même dans le Top 10. Après un bon repas avec les autres concurrents, il est revenu sur cette kermesse d’anthologie.

 

« J’ai fait un super départ, c’était génial ! S’en est suivi une belle nuit de bagarre, mais j’ai pris une algue dans la quille et j’ai perdu le lead sur Antho (Marchand) et Gildas (Mahé). J’ai tout de même passé Videcoq en 4ème ou 5ème position, j’étais plutôt content. À ce moment-là, le but était d’être dans les premiers à Aurigny. J’étais dans le bon timing, et malheureusement j’ai repris une algue, j’ai tenté la pêche à la ligne, la marche arrière, et puis j’ai fini par plonger. Résultat, j’ai perdu 1 mille sur les trois copains de devant et avec les autres, on a vu le courant s’inverser devant nos yeux, impuissants.

 

Dans ces eaux-là, c’est « On / Off », c’est impressionnant.

 

La situation était presque flippante et surtout épuisante. Tu fais ce que tu peux, mais tu ne lâches rien, car tu sais que le moindre petit mètre peut te faire passer le bouillon, deux y sont parvenus (Michel Desjoyeaux et Martin Le Pape).

 

Une fois que j’ai réussi à passer, le courant s’est inversé, le vent est tombé et je n’ai pas vraiment eu le choix, je me suis fait embarquer à l’Est du DST des Casquets. Contraint, j’ai travaillé cette route comme j’ai pu avec une météo donnée complètement à côté de la plaque et au petit matin je me disais encore que ça pouvait le faire par rapport au groupe du sud... Mais non !!

La fin de l’étape ce n’était que des « grandes lignes », il y avait des petits coups à jouer dans mon groupe mais pas d’espoir de revenir, ne serait-ce qu’un peu, sur les paquets de devant.

 

C’est comme ça ! J’ai limité la casse, je suis 9ème au général et c’est serré entre le 7ème et l1ème . Yoann Richomme, qui garde sa place de leader est à un peu plus de 4 heures, mais au vu des dénouements des trois premières étapes, je me dis que tout est encore possible. C’est sûr que c’est une étape super frustrante, mais c’est aussi pour ça que l’on aime ce sport. On en reparlera pendant des années de cette étape ;-).

C’est dingue la capacité que l’on a d’oublier vite nos malheurs. Sur l’eau on se dit : « mais qu’est-ce que je fais là... plus jamais la Solitaire ». Puis une fois à terre, à refaire le match avec les copains, on est presque déjà motivé pour la dernière étape.


Et puis, jouer, ça veut parfois dire perdre aussi. »

Légèrement abattu, mais loin d’être vaincu, Eric va profiter des « presque » 3 jours d’escale pour se reposer et rester concentré sur sa course avec une belle envie de continuer à tout donner sur la dernière. Prochain départ, samedi 22 juin à 16h pour un nouveau parcours en Manche et un atterrissage à Dieppe.

 

 

Ecarts de temps avec le podium provisoire au général

4h 11 min 53 sec de Yoan Richomme – 1er 

2h 45 min 39 sec de Gildas Mahé– 2ème 

1h 49min 329 sec de Alexis Loison– 3ème

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter