facebook

linkedin

youtube

instagram

fren
Mon panier
Aucun article
>
logo-frenchtouch-oceanclub.fr
lundi 21 juin 2021

 

 

 

MUR-MURS, le promoteur immobilier qui mise sur la proximité

 

Des programmes immobiliers alliant cadre de vie et confort, une relation de proximité et de confiance, des espaces neufs avec intérieurs personnalisables et une parfaite connaissance de la Bretagne : telles sont les promesses de Mur-Murs, promoteur brestois qui vient d’embarquer dans l’aventure French Touch. Tour d’horizon avec Marie Saluden, sa directrice des opérations.

 

Pouvez-vous nous présenter Mur-Murs ?
Mur-Murs, dont le siège est situé sur le port de Brest, fait de la promotion immobilière dans le Finistère et les Côtes d’Armor. Elle a été créée en 2012 sous le nom d’IDHL (Immobilière du Haut Léon) avant de changer de nom en 2020. L’idée était de mettre en avant la relation privilégiée que nous avons avec nos clients, illustrée par la base line « le promoteur à qui vous confier ». Et notre attachement à la singularité des projets. C’est une société réfléchie, qui prend le temps de bien faire les choses. Son développement s’est accéléré il y a deux ans. Aujourd’hui, elle emploie 10 personnes et réalise 50 à 60 lots par an. Et elle est reconnue pour son savoir-faire et sa qualité de réalisation.

 

Quel est votre positionnement par rapport à vos concurrents ?
On essaie de cibler des emplacements de choix proches du littoral et de miser sur la proximité et le contact client, afin de faire en sorte que celui-ci soit acteur de son achat. Tout en travaillant sur des projets s’intégrant parfaitement dans l’environnement, autour de trois typologies : le logement en accession collectif, le logement social et les bâtiments tertiaires et d’activité type hôtellerie. D’un point de vue géographique, on a choisi un positionnement local, avec l’ambition de travailler sur des petits et moyens programmes avec un réseau de partenaires locaux.

 

Vous venez de rejoindre la French Touch Family. Pourquoi ?
C’est le fruit d’une rencontre avec Éric, dont le projet sportif nous a semblé assez ambitieux, que ce soit sur la Solitaire du Figaro cette année ou sur la Route du Rhum l’an prochain. En tant que finistériens, on a de l’affect pour la voile et on suivait de loin son parcours. Et puis on a tout de suite été séduits par l’idée du club. C’est intéressant pour une société comme la nôtre d’entrer dans un réseau de partenaires qui défendent le savoir-faire et les intérêts locaux. Cela va nous permettre d’étoffer notre portefeuille breton. D’ailleurs, on soutient le sport local à différents niveaux depuis plusieurs années. On est partenaire, entre autres, du Pôle France de voile de Brest depuis trois ans.

 

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter