facebook

linkedin

youtube

instagram

fren
Mon panier
Aucun article
>
logo-frenchtouch-oceanclub.fr
lundi 21 juin 2021

 

 

Guy Cotten : un ADN commun avec French Touch

 

Depuis sa création en 1964 par Guy Cotten, l’entreprise éponyme, basée à Trégunc (Finistère), a fait de l’innovation son moteur. Connu pour son célèbre ciré jaune qui a fait son succès, le fabricant français est entré avec enthousiasme dans l’aventure French Touch qui met en avant le savoir-faire spécifique de ce fabricant. Un choix sur lequel revient Julien Bertholom.

 

Quand on pense à Guy Cotten, on pense au ciré jaune. Qu’est ce qui se cache derrière la marque ?

L’aventure a démarré avec le ciré jaune, qui est à l’origine de la marque, en proposant principalement des produits en PVC étanches pour les marins pêcheurs. Au fil des années, notre offre s’est développée sur d’autres secteurs en proposant des vêtements de protection pour toutes les activités en contact avec de l’eau :

- Loisirs outdoor, sport d’eau, voile …

- Pour les Pros : Pêche, Agriculture, Agro-alimentaire, Nettoyage, Transports, BTP.

 

Aujourd’hui, Guy Cotten est présent dans plus de 60 pays, et réalise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros avec l’innovation comme moteur puisque l’entreprise dépose un nouveau brevet tous les 3 à 5 ans.

 

LA particularité de Guy Cotten c’est son expertise en soudure haute fréquence, qui est utilisée pour étancher les coutures des vêtements de protection contre les intempéries. De la conception du produit à l'outil pour le fabriquer, tout est réalisé dans les usines Guy Cotten.

 

Simplicité et solidité sont les qualités souhaitées par nos clients pour leurs vêtements de protection, nous y attachons une grande importance à cette idée du développement durable, ce qui contribue à fidéliser les utilisateurs de notre marque. C'est aussi une démarche plus économique que d'utiliser du vêtement "jetable". Moins de renouvellement, moins de matières premières consommées, et donc moins de déchets à retraiter ; c'est un geste très simple qui a un impact immédiat sur la sauvegarde de notre planète. La principale activité de notre SAV est de réparer les vêtements retournés par nos clients pour en prolonger leur durée de vie.

 

Afin d’assurer une qualité constante des matières, nous sommes aussi très fidèles à nos fournisseurs qui se trouvent au plus près de nos usines pour rester le plus réactif possible. Nous privilégions l'emploi dans nos régions, et sommes ainsi également garants du maintien de nos savoir-faire.

 

Pourquoi avez-vous décidé d’accompagner Éric dans son projet ?

Deux raisons essentielles pour nous :

- Une fidélité à Eric que nous connaissons depuis plus de dix ans, quand il était Skipper MACIF. On l’a suivi ensuite sur le circuit Figaro en tant que partenaire technique-équipementier. Avec d’autres marins, ses retours d’expérience sur nos produits nous ont toujours aidé à faire évoluer nos modèles dans leur confort et ergonomie, au fil du temps.

- L’ADN du projet de French Touch Ocean Club, qui met en avant nos savoir-faire et ceux des autres entreprises du Club avec qui nous partageons les mêmes valeurs.

 

Qu’est-ce que vous apporte cet engagement à ses côtés ?

Vivre l’aventure sportive et humaine auprès d’Eric à travers ce projet.

Et côté business, on développe des produits spécifiques aux couleurs de French Touch Oceans Club qui seront bientôt dans la boutique du site, en plus d’équiper le marin pour ses navigations.

Le French Touch Oceans Club nous permet de créer des synergies avec les autres entreprises membres. On avait la volonté de trouver des entreprises avec qui nous pourrions progresser ensemble. Cet aspect « club » nous a donc convaincu. Et en tant que marque française, qui fabrique en Bretagne, on partage le même ADN que French Touch.

Par notre présence, nous espérons aussi donner l’envie à d’autres acteurs de rallier notre groupe pour le développement du projet.