facebook

linkedin

youtube

instagram

fren
Mon panier
Aucun article
>
logo-frenchtouch-oceanclub.fr
» » [NEWS] LA SOLITAIRE 2020 -Étape 2 : Digérer, analyser... Rebondir !
mercredi 09 septembre 2020

# Solitaire du figaro

 

ETAPE 2 : DIGÉRER, ANALYSER... REBONDIR !

 

FRENCH TOUCH Oceans Club et Eric ont coupé la ligne d’arrivée de la deuxième étape de la Solitaire du Figaro à 17h52’30’’ ce mardi soir. Au terme d’une étape compliquée moralement, Eric, n’a pas caché sa grande déception et son envie de mettre rapidement cette étape derrière lui. Mais, certainement pas sans prendre le temps de l’analyser car s’il est quelque peu abattu, il n’a pas perdu son envie de reprendre le dessus sur la situation.

 

Entretien à cœur ouvert...

Je ne suis pas content, je suis complètement passé à côté de cette étape. Et ce n’est pas un manque de chance, mais un manque d’analyse et de prise de recul. Je suis vraiment déçu pour tout ceux qui me soutiennent et croient en moi.

Je n’ai pas bien digéré le routage du départ et je suis un peu parti la fleur au fusil, pas assez préparé, mal armé et je n’ai pas réagi assez vite face à ce qu’il se passait sur l’eau.

 

Je m’étais plus ou moins mis en tête un scénario et je n’ai pas réussi à switcher sur autre chose, je suis resté campé sur mes positions. J’avais peur de la zone de molle, donc je suis resté au- dessus obstinément, alors qu’il y aurait eu de meilleurs placements à faire. Ensuite, j’avais imprimé que si je me retrouvais en retard, il faudrait partir au large et là encore je n’ai pas pris le temps de prendre du recul. J’ai alors fait deux empannages et j’ai perdu 5 milles.

 

Je n’ai pas assez préparé mes petites phases, mon découpage d’étape en tronçons à valider un par un. J’ai laissé le stress s’installer et je l’ai aussi laissé mener la partie. Un peu comme au poker finalement. On se persuade qu’on va se refaire en restant sur ses positions, on remet 10 balles dans la machine et on perd à nouveau.

 

Je n’ai pas réussi à me raisonner et à revenir vers un état d’esprit plus pragmatique,

Maintenant, je vais faire une bonne nuit, d’autant que la dernière partie de course, en Mer du Nord, n’était pas vraiment propice aux petites siestes. Et dès demain, je vais relire mes notes (j’en ai pris pas mal), analyser les choses, me remettre en question et tâcher d’en tirer les meilleurs enseignements pour aborder la 3ème étape de façon plus préparée et plus sereine, comme je sais le faire.

 

Eric pointe désormais à la 18ème place du classement général provisoire, 1h45 minutes derrière Armel le Cléac’h qui signe une très belle étape.

 

Crédit photo : Yvan Zedda

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter